Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 13 juillet 2007

REVE D'UN INSTANT

Le sable qui colle à ma peau

A tissé une parure d'or

Me voici reine pour quelques heures

Regarder le monde qui m'honore

Un rêve de jeune fille en fleur

Le sable collé à ma peau

En un instant s'est craquelé

Et dans l'eau a glissé.

(30.06.2007)

jeudi, 05 juillet 2007

L'IVRESSE

L'ivresse présente du matin au soir

Qui comble un manque sans espoir

Qui nous met au bord du gouffre

Quand la tête et l'àme souffrent

L'ivresse des mots sur le papier

Qui sont débités, sans être reniés

En vertige doux et libérateur

Qui veut atteindre les hauteurs

L'ivresse qui court après le désir

De ton amour en devenir

Que tu cherches à contrôler

Mais que tu veux abuser

L'ivresse de l'amour d'un soir

Celle qui donne de l'espoir

Qui te met au bord du gouffre

Que le corps et les sens déchiffrent.

(24.06.07)

samedi, 23 juin 2007

NE JAMAIS AVOUER

Tes rêves explosent la nuit

Tu ne pourras jamais avouer

Les plus secrets et partager

Avec lui le soleil ou la pluie

Qui viennent toujours t'apporter

Un réconfort ou te faire pleurer.

Il existe, c'est déjà beaucoup

Pour toi qui ne peut rien

Attendre de lui, qui ne sait rien

Tu veux simplement te pendre à son cou.

Tu verras le temps passer et passer

Sans que rien ne bouge entre vous.

Son visage et ses gestes deviendront flous.

Tu ne seras pas plus avancée.

Il ne te restera que le désir

De l'oublier sans avoir su lui dire.

samedi, 09 juin 2007

LE FEU ENCORE

Tu me voyais glaçon,

J'étais devenue eau.

Les arbres attendaient la saison,

Je ne disais aucun mot.

La nuit chassait le jour,

Le feu dansait aux alentours.

Je nageais avec courage

Pour atteindre ton rivage

Et ne pas me noyer

Dans ton silence côtoyé.

Chaque jour succédant

Au jour finissant.

En longs chapelets d'or

Le feu brûlait encore.

jeudi, 07 juin 2007

NATACHA

Natacha aime les jours de pluie

Aujourd'hui elle attend son enfant

Qu'elle a eu à plus de trente ans

Il vit chez son père à la ville

Aujourd'hui elle file,

S'agite sous son parapluie.

Acheter le plus beau des cadeaux

Pour lui ce n'est jamais trop beau.

Elle n'a pas réussi dans la vie,

Un chien pour seule compagnie.

Aujourd'hui elle file.

Elle a les yeux qui brillent,

Un fils pour seul horizon.

Natacha aujourd'hui perd la raison.

mercredi, 30 mai 2007

EN TROIS SAISONS

J'ai jeté l'ancre un jour de printemps,

Nous avons depuis caressé le temps.

Nous nous sommes unis au coeur de l'été,

Dans les champs murissaient les blés.

Un jour d'automne je me suis liée à toi,

Tu as enfilé la bague à mon doigt.

vendredi, 25 mai 2007

OH ! SOLEIL !

Oh ! Soleil ! arrête ta vigueur

Il n'est pas encore l'heure

De céder à la paresse

Quand tu tiens tes promesses.

Un léger voile nuageux

Pour soulager le besogneux

Même si la voilure t'irrite,

Voilà ce que tu mérites.

Avec ton regard suffisant

Accepte tous ces présents,

Ces chants impénétrables

De la nature redevable.

lundi, 07 mai 2007

JE PARTIRAI

Je sais qu'un jour je partirai

Pour un voyage sans fin.

Ce ne sera pas une simple virée.

Je partirai un soir ou un matin.

Je n'aurai pas ma photo dans les journaux

On n'en parlera pas à la radio

Mon nom sera gravé dans la pierre.

Je ne demande pas de prières.

jeudi, 03 mai 2007

LA VIE, LA VIE

La vie comme une bataille

Qui prend en tenailles

La vie comme un long chemin

La vie qui n'apprend rien.

La vie qu'on n'a pas choisie

Celle qu'on poursuit

La vie comme un ravage

La vie comme une erreur

La vie toute en couleur

La vie sans un nuage

La vie toute en mots

La vie pleine de maux

La vie comme un fardeau

La vie comme un cadeau

La vie dans son coeur

Celle à l'intérieur

La vie comme une galère

La vie toute en prière

La vie, la vie,

Enfin, la vie.

samedi, 28 avril 2007

JE SUIS

Je suis un petit grain

De poussière

Dans un univers

Qui bouge sans fin.

Je suis une petite rivière

Qui court vers la mer.