Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 01 mai 2009

COMME UNE BRINDILLE

Les cheveux couleur de paille

Le regard clair qui pétille

Fendant l'air et la grisaille

Le corps mince comme une brindille

Elle marchait d'un pas décidé

Regardant les vitrines oxydées

Dans sa tête brusquement

Jaillissait quelque manquement

Faisant face à l'anxiété

A l'arrivée soudaine de l'été

Chaussée de ses escarpins

Elle entra dans le magasin

Oubliant ses tracasseries

Une robe blanche s'offrit.

samedi, 18 avril 2009

JE CHANTE, JE PLEURE

Je chante dans tous les vents

Mais j'ai perdu tant d'amis

Je joue pour le printemps

Mais mon coeur est gris

Et la guitare blonde m'attend

Car je sais ce que je vis

Les rayons du soleil levant

Chassent ce qui est écrit

Je t'ai perdu, cher François

Maintenant tu reposes sous terre

Ce n'est pas la première fois

Que mon coeur pleure et se serre.

(13.04.09)

samedi, 04 avril 2009

J'AIME

J'aime la douceur du soleil du printemps

Quand le paysage morose s'attendrit et verdit

Et que les oiseaux viennent se joindre à lui

Faisant entendre ici et là leur doux chant.cardinal.jpg

samedi, 28 mars 2009

LAISSER RIRE LE VENT

Debout, elle regardait tristement

La pluie tomber lentement

Elle se tenait d'un côté

Celui qu'elle voulait éviter

Voyait les nuages s'épaissir

Déjà elle baissait les yeux

Ellle cherchait dans le creux

De l'océan de ses pensées

Un vertige pour la bercer

Relever la tête et rentrer

Surtout ne pas chavirer

Laisser rire le vent violent

Elle le fit sur le champ

Evoquant sa vie tendrement

Elle s'habilla chaudement

Repris le cours de l'histoire

S'enferma dans son boudoir.

camélia dimin 07 03 09.jpg

mardi, 24 mars 2009

CACHE TES BLESSURES

Quand tu parles de tes soucis

Même si ton coeur saigne ici

Ou là cache tes blessures

Car tu sais que rien ne dure

Pense aux jours heureux

Et tu verras que tout est prodigieux.

samedi, 14 mars 2009

AUTOUR DE HUIT HEURES

Autour de huit heures s'ouvrent les fenêtres

Défilent les filles brunes ou blondes

Sur les routes en forme de rondes

Les voitures engouffrent les kilomètres

Autour de huit heures je voudrais t'appeler

Je pense à ma longue journée

Je voudrais ne pas m'angoisser

Sera-t-elle grise ou ensoleillée ?

Autour de huit heures les trains entrent en gare

Le soleil brille les voitures démarrent

Les fenêtres s'ouvrent les portes claquent

Et s'emballe mon rythme cardiaque.

ronde.jpg

mercredi, 18 février 2009

PARADE DU PRINTEMPS

Le corps lassé par la froideur

D'un hiver qui s'étend

Retrouve un peu de bonheur

Dans la parade du printemps

Où les fleurs vont bravant

Le froid et le vent mordant.

samedi, 17 janvier 2009

MAMAN (10 janvier)

81  printemps, je les fête avec toi

Maman qui m'a tant appris

Même si tu es loin de moi

Tu as ouvert des portes dans ma vie

Je pense à tous tes combats utiles

Ou à ceux parfaitement inutiles

Que tu as menés dans ton coeur

Accompagnés souvent de pleurs

Tu as connu la guerre, les privations

Avec ton père tant de séparations

Mais tu as toujours tenu la barre

De notre bateau avec courage

Si je n'entends plus ta guitare

Tu continues à tourner les pages

De ton petit livre blanc

Et ensemble nous ajoutons un an.

 

lundi, 12 janvier 2009

JONI et JAMES

Joni le regardait en chantant

Devant la foule silencieuse

Son flot de paroles émouvant

La rendait plus merveilleuse.

James la regardait en chantant

Son piano jouait les accords

Sa voix de velours répondant

Sans faire plus d'effort.

La foule silencieuse écoutait

Espérant que par magie ce moment

Ne s'arrêterait plus jamais

Après les applaudissements.

En communion avec leurs voix

Pendant une heure trente de bonheur

Tout ce que la foule reçoit

Ne se voit qu'à l'intérieur.

Dans leur coeur, dans leurs yeux

Un bonheur rien que pour eux.

Dans leur coeur, dans leurs yeux

Un bonheur pour tous ceux

Venus de loin les écouter

Et avec eux communiquer

Echanger et partager

Battre des mains et chanter.

Joni et James.JPG

mardi, 06 janvier 2009

COMME...

Sa bouche juteuse comme une orange

Et sa peau douce comme du lin

M'attirent un peu plus vers l'étrange

Comme pour mieux calmer ma faim.